ECOLO

Page extraite du site web ECOLO - Groupe local de Vielsalm, section Accueil. Version imprimable. Cliquer ici pour retourner au site.


Le programme pour Vielsalm


1. NOTRE IDENTITE

Vielsalm, entité composée de 23 villages est par essence, une commune rurale essentiellement riche d’un patrimoine humain, environnemental et économique.

-Notre patrimoine humain :
La dimension rurale de notre communauté permet des relations humaines moins anonymes et plus personnalisées qu’en ville.
Une communauté rurale comme la nôtre permet une mixité sociale intense et riche (cohabitation des générations, des différentes catégories socioprofessionnelles, des opinions philosophiques et religieuses, des personnes valides et moins valides ou handicapées,…) et donc plus de solidarité.
Vielsalm est riche d’un vivier exceptionnel de bénévoles qui animent une vie associative intense (clubs sportifs, associations culturelles, caritatives, comités de villages, de jeunes…)

-Notre patrimoine environnemental :
La plupart des habitants de la commune apprécient la qualité de notre environnement naturel. De beaux villages, de magnifiques paysages et sites, des forêts où travailler et se balader, des terres cultivables, de l’air pur, des ressources naturelles, des espaces verts, du bruit modéré, un sentiment de sécurité tant sur la voie publique que dans le privé.

-Notre patrimoine économique :
historiquement notre commune tire ses richesses

*de son environnement : exploitations agricoles et forestières, tourisme vert, scieries…
*de nombreuses infrastructures sociales et de services : enseignement, soins de santé, services sociaux, SNCB, asbl « les hautes Ardennes », ministère des finances…
*d’un tissu de PME, commerces et indépendants
* du tourisme : village de vacances, HORECA, gîtes, camping.

Depuis peu un pôle industriel s’est installé sur le zoning de Burtonville.

2. NOTRE PROGRAMME


Vous proposer un projet clair, précis, global et cohérent pour l’avenir de notre commune à court, moyen et long terme.

« Préserver et enrichir notre patrimoine humain, économique et environnemental par des projets dont nous aurons la maîtrise, dans le respect de notre identité et des deniers publics»

3. COMMENT?


En définissant, dans notre action, la cohérence globale des projets que nous défendrons au regard de qui nous sommes, du milieu dans lequel nous vivons et de leurs potentialités de développement économique.

3.1 NOS PROJETS


A. Préservation et amélioration de notre « Patrimoine humain ».


a) Renforcement de la mixité

- Mettre en place des solutions d’habitat adapté aux besoins de nos aînés valides tout en leur permettant de rester intégrés dans la vie sociale de la localité et d’y jouer pleinement leur rôle.

-Assurer le maintien et l’installation d’une population jeune dans la commune (accès au logement- Fonds du logement/Agence immobilière sociale, à l’emploi et à des loisirs de qualité…). -Insérer davantage les logements à loyer modéré ou à vocation sociale dans le tissu urbain traditionnel. - Préserver et sécuriser au maximum les lieux de rencontres naturels : parcs, voies publiques, plaines de jeux, chemins de l’école, salles,…

b) Personnalisation des services communaux

-Valoriser le travail des employés et ouvriers communaux (formation continue, …) -Renforcer des relations de proximité personnelles entre les employés et ouvriers communaux et la population (recréer des postes de cantonniers de village, diffusion d’un guide de l’administration communale –Qui fait quoi,…) -Mettre en place de services d’assistance aux démarches administratives : création de guichets « logement », « énergie », « indépendants » -Organiser et renforcer des commissions consultatives des aînés, des jeunes, des commerçants, des agriculteurs

c) Projets pour l’enfance et l’enseignement

- Améliorer l’accueil et l’encadrement parascolaire :

- en étendant la durée de l’accueil, 1h.avant et 3h. après les cours, le mercredi pm et lors des journées pédagogiques ; -en organisant la formation de ce personnel d’accueil (ex. animateur breveté).

-Assurer la sécurité des enfants sur le chemin de l’école par des aménagements de la voirie et le recours au soutien de bénévoles aux passages pour piétons et feux rouges.

-Soutenir les initiatives d’aides en cas de difficulté scolaire (écoles de devoirs, de rattrapage).

-Envisager la création de classes d’immersion linguistique dans le cadre de la législation communautaire.

-Fournir une information détaillée des activités extrascolaires offertes dans la commune

-Soutenir le projet d’installation d’un centre de santé mentale financièrement accessible à tous en veillant à l’installer dans un cadre intime et chaleureux et à proximité des écoles et des transports en commun.

d) Politique du logement

-Permettre aux jeunes d’accéder à la propriété immobilière en augmentant et en facilitant les opportunités, en établissant un plan quinquennal d’aménagement du territoire en vue de créer de nouvelles zones d’habitat.

-Stimuler et favoriser l’acquisition et la rénovation d’immeubles existants.

e) Politique sociale et solidarité

-Renforcer les partenariats en vue de la création de logements à loyer modéré (immobilière sociale, fonds du logement...)

-Création d’un « guichet » communal d’aide à l’accès au logement

-Mise en place d’une politique communale active de réinsertion par le travail

-Développement de services d’aide aux personnes âgées (ex. Papy/Mamy sitting, brico dépannage,tel bus…) -Réfléchir à des projets de rencontres intergénérationnelles (école de devoirs, apprentissage du wallon par les aînés, accompagnement des enfants sur le chemin de l’école…)

-Garantir à chaque enfant de la commune son droit à l’égalité des chances, tant au niveau matériel, scolaire et associatif (sportif, culturel...)

f) Amélioration de la mobilité

-Collaborer avec le TEC en vue d’améliorer la déserte de certains villages et l’aide aux personnes non motorisées (ex. jours de marché…)

-Développer des projets de transport en commun à l’intérieur et vers l’extérieur de la commune pour faciliter l’accès de tous à diverses manifestations culturelles

-Organiser des transports sécurisés pour les jeunes lors des retours de soirées dans la commune.

-Envisager la possibilité de promenades accessibles aux personnes à mobilité réduite

g) Politique culturelle, sportive et associative

- Soutenir les mouvements associatifs locaux qui enrichissent la qualité de vie de la population.

-Permettre une meilleure coordination et collaboration entre les nombreuses associations sous la responsabilité de la commune (partage des locaux, coordination des programmes et horaires de stages, cours…) entre les nombreuses associations à l’initiative de l’échevinat de la culture et des sports.

-Valoriser notre patrimoine et nos traditions (ex. aider à la redynamisation de la fête des myrtilles, soutenir les manifestations dans les villages, entamer une réflexion sur l’archéoscope et le rendre plus vivant en l’intégrant aux fêtes et évènements …) .

-Favoriser les liens sociaux et intergénérationnels :

-encourager les jeunes à être promoteurs de projets et les soutenir dans leur réalisation,

-garantir des stages et animations pour les enfants et les adolescents, à prix modérés, durant les périodes de vacances

-renforcer les liens entre les générations par des activités, des rencontres, des échanges de savoirs,

-réfléchir à la possibilité d’aménager des lieux agréables de rencontre pour les jeunes et les moins jeunes. -Aider à promouvoir nos artistes, artisans et sportifs locaux au sein de la population mais aussi dans une polititque d’attrait touristique.

- Faciliter l’accès de tous à certains évènements de qualité à l’extérieur de la commune, en établissant un calendrier périodique (C’est convivial et économique)

B. DEFENSE DE NOTRE PATRIMOINE ENVIRONNEMENTAL



a) Entretien Propreté

Faire de la propreté publique et de l’attrait de Vielsalm et des villages, une priorité.

- Organiser ou susciter des opérations « Commune propre », « Villages fleuris » « un arbre, un enfant » (en partenariat avec les écoles, comités de villages, mouvements de jeunesse, DNF, section horticole de l’Ecole spéciale,…).

- Entamer une réflexion visant à réévaluer les missions des ouvriers communaux en concertation avec eux. Réhabiliter des relations de proximité entre eux et la population (amoindries par la disparition des fontaîniers et du service des immondices).

- Envisager le retour à des rôles de cantonnier par entité (via la création d’emploi de réinsertion sociale par le travail/RIS).

- Soutenir les initiatives d’embellissement( Associations de commercants,..).

- Prêter une attention particulière aux sites « d’entrée » dans la commune et dans les villages (Baraque Fraiture, Poteau, Grand-Halleux, Gare,..) afin de donner une image de marque dynamique, valorisante et accueillante (rond-point fleuri, panneaux d’accueil, fleurs, aires de repos,…).

- Maintenir l’information et la sensibilisation au tri et recyclage des déchets.

- Lutter contre les dépôts sauvages.

- Envisager d’installer un site de collecte des déchets dans le « haut de la Commune »( Regné, Fraiture,..).

- Etablir l’inventaire des chemins secondaires, voies agricoles,.. En vue d’en assurer l’entretien et la mise en service pour promeneurs et cyclistes.

- Inciter le recours au cheval de trait pour le débardage des bois de faible circonférence afin de réduire la dégradation des chemins forestiers.

b) Sécurité routière

Concentrer plus de moyens au rétablissement de la sécurité sur nos routes

- Par la mise en place accrue (en concertation avec les riverains) de systèmes dissuasifs en matière de vitesse (radrs indicatifs, radars synchronisés avec feux, ronds point, casse vitesse,..).

- Par l’installation de systèmes de protection des trottoirs et pistes cyclables (barrières esthétiques,..).

- Par la réhabilitation et la signalisation d’itinéraires réservés aux piétons et aux cyclistes.

- En stimulant et en soutenant des initiatives bénévoles ou autres visant à garantir la sécurité des enfants sur le chemin de l’école.

- Par des contrôles plus fréquents de la charge des camions (en partenariat avec la Police).

- En étudiant et évaluant, sans tabou ni parti pris,en concertation avec la population toutes les possibilités de résorber les nuisances liées au charroi des camions dans la commune ( ferroroutage, chemin de fer, détournements,…).

c) Qualité de l’environnement naturel

- Préserver la biodiversité de la flore er de la faune existant dans les accotements le long des voies publiques en pratiquant le « fauchage tardif » ou régulé. Inscrire la commune dans le programme de gestion « bords des routes » mis en place par la région wallonne.

- Prévoir une gestion plus respectueuse des haies et arbres d’alignement le long des chemins publics (achat d’un engin adapté, formation du personnel affecté à cette tâche,..).

- Garantir la qualité de l’air et de l’eau en concertation avec les industries et les gestionnaires du zoning (mise en place d’équipements adéquats, contrôle soutenu,..)

d) Energie

- Etablir un programme volontariste en matière de consommation d’énergie propre, renouvelable et économique (bois, solaire, gaz, chauffage collectif, éoliennes, isolation,..) pour tous les bâtiments communaux (piscine, caserne, écoles,..).Notre gestion communale en ce domaine doit servir d’exemples.

- Aider les particuliers à réduire leur facture énergétique par l’octroi plus étendu de primes pour l’installation et l’utilisation de systèmes de chauffage à énergies propres et durables.

- Promouvoir l’information à ce sujet.

- Fournir du bois de chauffage à bon prix en profitant des 1ères éclaircies peu lucratives de douglas comme bois de chauffage pour la commune et ses habitants par l’attribution de concessions de m3 pour ceux qui le désirent ou en ont le plus besoin.

- Envisager l’exploitation hydraulique de la chute d’eau des « doyards »(attrait économique, écologique et touristique).

e) Urbanisme-Aménagement du territoire

- Préserver et mettre en valeur nos espaces verts au cœur de nos villages et de Vielsalm.

- Valoriser et créer des espaces publics (places de rencontre, aires de jeux,..) dans les villages et quartiers (Gare, Cahay, plan d’eau,…)

- Préserver et valoriser nos sites à haute valeur naturelle et environnementale ou touristique (plan d’eau, Fagnes, Grand-Bois, Carrières,..)

- Mener une politique visant à favoriser la revitalisation et l’occupation de bâtiments désaffectés ou inoccupés, à commencer par les bâtiments communaux (maison Payon, ancien syndicat d’initiative, bâtiment Belgacom,..)

- Favoriser l’accès au logement dans les noyaux d’habitat existant (réhabilitation).

- Terminer par achever la revitalisation du quartier de la gare.

- Rénovation du bâtiment SNCB.

- Aménagement esthétique et accueillant de l’espace entourant la gare ( parking pour cars et voitures).

- Mise en valeur de la place existante par une meilleure organisation du parking autour de celle-ci.

- Réhabilitation de la maison « Payon » dont le délabrement nuit au pôle touristique constitué par la maison du tourisme et l’archéoscope.

- S’opposer avec détermination au projet immobilier « espace Didier » dans la rue du Vieux Marché et impliquant 3 années de travaux dans une rue qui sort à peine d’une longue période de réaménagement.

- La destruction d’une bonne partie du parc de la maison « Lambert »/Maison de l’emploi.

- La disparition d’une des dernières possibilités de mise en valeur du plan d’eau et d’accès significatif à celui-ci.

- Une sous estimation des possibilités de parking, déjà en nombre insuffisant dans Vielsalm.

- Un gaspillage d’argent public (région wallonne et commune), cette rue venant à peine d’être refaite.

- Un aspect esthétique discutable (immeuble de 7 étages, vu du plan d’eau….).

- Un apport de 30 à 40 logements et de 1000 m2 de surface commerciale risquant de mettre en péril et de dévaloriser le marché immobilier existant.

C. RENFORCEMENT DE NOTRE PATRIMOINE ECONOMIQUE


a) Finances

- S’engager dans une gestion plus rigoureuse des finances communales avec pour objectif de réduire la charge de la dette.

- Vous transmettre annuellement un bilan clair et précis reprenant en quelques grands points l’état de vos finances communales et l’évolution de la situation socioéconomique.

b) Services

-Se mobiliser pour la sauvegarde de nos infrastructures de service et des emplois qui y sont liés (gare, ministère des Finances, asbl les Hautes Ardennes).

-Soutenir la modernisation et le développement de la polyclinique St.Gengoux et des institutions d’accueil existantes pour les personnes âgées (MRS, Home de Provedroux).

-Développer des projets de services de proximité à la population et qui sont générateurs d’emplois ( par exemple via des revenus de réinsertion sociale).

c) PME/ commerces

- Aider autant que faire se peut les PME, les commerces et les indépendants (agriculteurs, artisans…) au sein d’un dialogue soutenu avec eux, par la mise en place d’une aide dans leurs démarches administratives.

- Favoriser et stimuler la création de nouvelles implantations.

- Soutenir le commerce en améliorerant les infrastructures de parking (panneaux de signalisation, marquages au sol afin de rentabiliser davantage les places disponibles, création éventuelle de nouveaux emplacements….).

d) Agriculture

- Aider les agriculteurs dans leurs démarches administratives en mettant à leur disposition un employé communal préalablement formé aux législations agricoles.

- Réinstaurer des réunions plus fréquentes de la Commission agricole afin d’être à l’écoute de tous les agriculteurs et de relayer les informations.

- Envisager l’achat de matériel à l’usage de tous les agriculteurs mais dont bénéficierait également la communauté : -panneaux de signalisation utilisés lors des perturbations temporaires de la circulation (fenaison, ensilage…)
-machine destinée au ramassage des pierres dans les champs ; celles-ci concassées pourraient servir au ré empierrement des chemins communaux.

- Faciliter l’accès des agriculteurs au service des remplacements (générateur d’emplois) en intervenant dans le paiement de la cotisation.

- Valoriser les métiers agricoles (ex. journées portes ouvertes, gîtes à la ferme…).

- Soutenir les productions locales (label, produits bio, publicités…).

e) Tourisme

- Mettre en œuvre une politique active visant à développer un tourisme rural en harmonie avec notre environnement et les habitants :

-par la concertation et dans l’intérêt des acteurs de l’horéca, du commerce, des propriétaires de gîtes, des musées…

- par la promotion et la valorisation, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la commune, d’une image de qualité, dynamique et accueillante.

- par l’installation de panneaux d’accueil et de promotion de notre patrimoine.

- par la collaboration active avec les communes avoisinantes et par l’intégration dans des projets régionaux, européens de développement touristique (Ravel).

- par la mise en place d’une signalétique claire et uniforme de nos divers attraits touristiques (promenades, sites, infrastructures d’hébergement, sportives…).

- par un soutien privilégié de la commune aux manifestations à caractère touristique (21 juillet, marche du souvenir, patinoire…).

3.2. NOS MOYENS

Notre souci : la modestie

Développer des projets modestes, respectueux des deniers publics avec nos modestes moyens, finances obligent et dont nous pouvons garder la maîtrise.

3.3. NOTRE MANIERE DE PRATIQUER LA POLITIQUE


*pas de cumul de mandat

Pour y concentrer toute notre énergie disponible dans un souci d’efficacité. Pour ne pas être en situation d’être juge et partie ou en situation de conflit d’intérêt.

*des services directs à la population les plus neutres et les plus a-politiques possibles.

*Vous informer, vous écouter et vous consulter sur les dossiers importants ou qui vous concernent directement (aménagement de villages, quartiers, personnes âgées,…).


Page imprimée le 24/09/2017 à 19:21. | © ECOLO Vielsalm